Bienvenue sur notre site !

ÉTRANGETÉS NOCTURNES

Aéroport de Ouagadougou, enveloppé de ténèbres et de chaleurs épaisses. Premiers pas qui foulent le tarmac et se dirigent, hésitants, vers le point de lumière où s’agglutinent les premiers passagers. Insoutenables odeurs de kérosène. Ne pas se précipiter. Regarder autour et au delà de soi, dévisager les visages noirs, prendre appui sur le sol des origines et sentir ce lien mysterieux avec la nature première, qui sommeille sous le macadam. Lucie est passée par là, c’est sûr : elle est passée partout. Faire taire la modernité, accueillir l’amnésie de sa propre histoire pour retrouver en soi la nudité des premiers jours. Un léger tremblement survient et traverse l’être total, des ongles des pieds à la racine des cheveux. Il suffirait de presque rien, pour que l’extrême émotion d’exister nous étourdisse. Allons, une bonne claque derrière la nuque, on prépare son passeport et on se soumet aux formalités. 
- “ Mais ...” 
- “ Y’a pas de “mais” !

Météo

Télécharger notre plaquette du Foyer Eric Bouju ici :
Foyer Eric Bouju.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB